Pour une virée sur les routes du brand content.

Le coeur de la pédagogie de Paris School of Content réside dans la proximité des étudiants avec le monde professionnel et la venue d’intervenants réputés dans leur milieu respectif venant d’agences, de médias ou d’annonceurs. Après Reebok l’année dernière, les étudiants de Paris School of Content se sont penchés sur le cas PUMA et l’événement de l’euro 2020 de football qui aura lieu cette année. Retour sur cette expérience unique, une plongée dans l’univers de la stratégie de contenu.

Le brief.

Le brief est l’élément central de tout travail de recommandation stratégique et créative. Toutes les réponses s’articulent autour, il contient les demandes et les espoirs des clients, ainsi qu’une multitude de données indispensables. Le brief est le guide des équipes qui donne le point de départ de la marque et sa destination désirée.

Benoit Ménard, directeur marketing de PUMA France est venu briefer les étudiants de Paris School of Content. Leur défi, imaginer la future campagne de brand content de PUMA durant la période de l’euro 2020. La contrainte, PUMA n’est pas partenaire officiel de l’événement. Le challenge est donc de s’approprier subtilement l’événement pour mettre en valeur la marque et iconiser ses talents comme Antoine Griezmann ou Samuel Umtiti.

La base

Pendant plusieurs semaines, les étudiants ont travaillé sur leur recommandation stratégique accompagnés de Matthieu Audonnet, responsable pédagogique de Paris School of Content et directeur de la stratégie de l’agence Pavillon Noir . 

La première étape est la recherche d’insights pertinents, permettant de faire résonner la marque à travers une vérité générale, que ce soit sur le comportement des consommateurs, sur l’événement en lui même ou bien sur les valeurs de la marque et la perception du public.

La quête de la BIG IDEA

Une fois la piste stratégique validée, les équipes se sont mises en quête de la BIG IDEA, l’idée qui leur permettrait de raconter PUMA et ses valeurs sous toutes les formes. On reconnaît une BIG IDEA à sa capacité de déclinaison et sa résonance avec le storytelling de la marque. Les idées vont et viennent jusqu’à ce que au cours d’une discussion, un échange, un brainstorming, on se dise enfin “voilà, ça c’est l’idée”.

Le fil de l’idée

Ne reste plus qu’à tirer le fil de l’idée pour la développer à travers différentes activations. Une activation est un moyen pour la marque de faire rayonner son image via des événements, des interactions ou des diffusions à destination des consommateurs et ainsi raconter PUMA à travers un storytelling transmettant les valeurs et les idées de la marque. Chaque équipe a alors opté pour des solutions qui leurs étaient propres, de l’event physique au digital art en passant par les activations social media à l’inspiration pop-culture, chacune ajoute sa propre touche personnelle à sa recommandation.

Préparation et présentation devant le jury.

Derniers préparatifs auprès de Yv Corbeil et son expertise en matière de pitch afin de préparer la présentation finale, régler les derniers petits détails, corriger et ajuster les derniers éléments. Chaque groupe formant ainsi une agence fictive a répété plusieurs fois sa présentation pour mettre toutes les chances de leurs côtés et gagner le cœur du jury.

Le jury composé de Wale Gbadamosi Oyekanmi, CEO de DareWin, Benoît Ménard, directeur marketing de PUMA France, Magali Bonavia, directrice de Paris School of Content, Ghislain de la Chaise, CEO de Pavillon Noir, Audrey Fièvre, Brand Manager Football Puma. 
Le prestigieux jury a la lourde tâche de déterminer quelles stratégies sont les plus convaincantes

Trois équipes sous forme d’agences retiendront au final l’attention de l’équipe de Benoit Ménard et du jury. L’équipe PUMA France offre ainsi à chaque membre de ces équipes une paire de PUMA de la dernière collection de la marque au félin.

Félicitations à elles et à toutes les autres équipes pour leur travail qui aura rendu fière la direction de Paris School of Content et qui aura su marquer les esprits du jury.

 

Les équipes lauréates et leur concept :

Calvin, Sarah et Adrien
Forever Faster : s’appuyant sur la rivalité entre les différentes villes et leur capacité à faire un maximum de bruit durant l’événement avec un dispositif digital permettant de mesurer le volume sonore du public dans différents lieux diffusant l’événement.

Stéphanie, Thomas et Juliette
#Fanforever, une expérience mettant en lumière la célébration des fans et l’iconisation des joueurs avec la projection de discours d’Antoine Griezmann en hologramme.

Camille, Eve et Thierry
The ultimate speech, une recommandation proposant au public d’être au plus proche de ses joueurs préférés en leur offrant l’opportunité de transmettre leurs meilleurs punchlines de motivation avant les matchs de l’équipe de France via un dispositif de contenus social media.

 

Les autres écoles du groupe MediaSchool

Les Médias et Evénéments du groupe MediaSchool